La Réflexologie Plantaire

LA RÉFLEXOLOGIE PLANTAIRE

Quelques mots d’histoire...

 

 

La réflexologie plantaire est un art millénaire, les Incas pratiquaient ces massages et les considéraient comme un art sacré.

Le traitement par pression sur des points réflexes au niveau des pieds était connu en Chine et en Inde il y a plus de 5000 ans. 

Un bas relief vieux de plus de 2500 ans avant J.-C. a été découvert, représentant plusieurs thérapeutes traitant par le massage des pieds et des mains.

 

 

Entre 400 et 500 av. J.C. des symboles similaires ont été trouvés sous les pieds de statue de Bouddha dans un temple en Chine près de Kusinara.

 

Ces connaissances ont, probablement, été apportées en Occident par Marco Polo ou par les missionnaires Franciscains.

 

Le concept de réflexologie apparaît au XIX° siècle grâce à des médecins européens étudiant le système nerveux.

Les premières études scientifiques des réflexes reposent sur des travaux de neurologie menés à la fin du XIXe siècle en Europe.

 

En 1838, à Londres, Sir Henry Head (1861-1940), neurologue anglais, découvrit que:

“ certaines zones de la peau devenaient sensibles à la pression, lorsque un organe relié par un réseau nerveux à cette région était malade ”.

 

Ivan Pavlov (1849-1936), médecin et physiologiste russe, s’est inspiré de ces recherches neurologiques pour établir sa théorie des réflexes conditionnés suivant laquelle il existerait une relation directe entre un stimulus et une réaction.

 

Ainsi, pour déclencher une réaction, il faut donc un stimulus. Les impulsions (stimuli) provoquées par la pression sur des zones réflexes du pied agissent sur le système nerveux autonome qui contrôle le fonctionnement neurovégétatif des organes, des muscles et des glandes.

 

 

Les recherches se poursuivent en Europe ainsi qu’en Amérique.

 

En 1917, le Docteur William Fitzgerald (1872-1942) spécialiste en ORL, constate qu’une pression locale sur un doigt ou un orteil a un effet antalgique à distance sur une des dix zones du corps et peut ainsi calmer la douleur ressentie dans la zone douloureuse.

Ce procédé est appelé “ thérapie zonale ” : il existe dix zones longitudinales et verticales allant du haut de la tête à l’extrémité des orteils.

 

Les travaux de Fitzgerald sont repris par le Docteur Joseph Riley et Eunice Ingham (1879-1974), physiothérapeutes. Ils appliquent alors le principe de la thérapie zonale aux pieds et ajoutent trois zones latérales pour aboutir au schéma des pieds et les différentes parties du corps.

 

Ainsi, en 1938, Eunice Ingham définit, selon une cartographie précise, les points et les zones réflexes sur les pieds et les mains qui correspondent à tous les organes, glandes et parties du corps.

Elle est à l’origine de la réflexologie plantaire d’aujourd’hui et est considérée comme la pionnière de la réflexologie moderne.

 

Eunice Ingham a initié des milliers de personnes à la réflexologie aux Etats-Unis, au Canada et en Europe.

La méthode de William Fitzgerald et d’Eunice Ingham est enseignée et reconnue dans plusieurs pays du monde aujourd’hui.